Recette de la meringue suisse

Quelques exemples tout simple de réalisation en meringue suisse, prêt pour décorer une pâtisserie ou un entremets.

Il existe trois sortes de meringue dans la pâtisserie française : la meringue française, italienne et la meringue suisse.

La meringue française convient parfaitement aux meringues cuites au four, à l’élaboration du traditionnel Merveilleux ou encore d’une Pavlova. La meringue italienne est très appréciée pour recouvrir une tarte au citron meringuée ou pour réaliser de belles coques de macarons.

Quant à la meringue suisse, ou pour être précis, la « pâte à meringue suisse » est sans aucun doute la plus méconnue des trois, néanmoins elle est très facile à réaliser. Comme les deux autres recettes de meringues, c’est une préparation à base de blancs d’oeuf fouettés et du sucre. Elle sera chauffée au bain-marie avant d’être fouetté pour obtenir une meringue soyeuse.

Elle sera parfaite pour les petites décorations de vos gâteaux, tels que les petits champignons sur les bûches de Noël par exemple ou pour réaliser de grosses meringues de boulanger. L’avantage de la meringue suisse est qu’elle reste beaucoup plus croquante qu’une meringue française. Elle peut aussi se cuire ou se pocher crue. Enfin, elle conserve beaucoup plus de blancheur après cuisson, ce qui est non négligeable pour finaliser un entremets de la manière la plus nette qu’il soit.

N’hésitez pas à me laisser vos impressions à la fin de l’article ou me poser toutes vos questions, have fun !


Note des internautes sur cette recette de meringue suisse : A revoirMoyenBienExcellentParfait (305 vote(s), moyenne de 4,80 sur 5)

Loading...

La quantité : 1 plaque de meringues.La durée : .

Les ingrédients :

  • 50 g de blancs d’œuf
  • Optionnel : pincée de sel, jus de citron
  • 100 g de sucre en poudre

Le matériel nécessaire à cette recette :

Suite de la recette meringue suisse à la page suivante »