Recette du Royal Chocolat (ou Trianon)

Royal Chocolat prêt à être dégusté !

Royal Chocolat prêt à être dégusté !

Parmi les entremets, le Royal Chocolat est surement l’un des plus connus. À tel point que l’on retrouve le Royal Chocolat au CAP Pâtisserie ! Le Trianon (c’est son second nom) est un gâteau au chocolat avec croustillant facile, idéal pour débuter dans le monde de l’entremets.

Il se compose traditionnellement d’une dacquoise (biscuit meringué à l’amande), d’un croustillant praliné feuilletine (praliné & crêpes dentelles) et d’une mousse au chocolat. Le tout est éventuellement recouvert d’un glaçage miroir, mais j’ai déjà vu des versions avec les boules pochées dessus avec un excellent rendu.

Pour ma part, je ne suis pas un grand fan du biscuit dacquoise. Du coup, j’ai fait une entorse à la recette traditionnelle en remplaçant le biscuit dacquois par un biscuit Joconde à la noisette qui a un bon moelleux. Sa saveur noisette s’accorde très bien avec le chocolat et le praliné du croustillant. Toutefois, si vous tenez à la version dacquoise, voir la recette de la dacquoise.

Côté base croustillante et mousse au chocolat : je reste plus traditionnel. La mousse au chocolat est une mousse à base de crème anglaise. J’utilise le Cacao Barry Excellence 55 % qui suffit amplement pour voir une bonne saveur de chocolat. Si vous utilisez un chocolat trop fort, la saveur cacao sera ajoutée à celle du glaçage et cela risque de ne pas être agréable à la dégustation.

Quant au glaçage miroir, c’est une version un peu plus compliquée que ce que l’on trouve sur internet, mais je vous laisse regarder le résultat sur les photos : cela parle de lui même, non ?

 


Note des internautes sur cette recette du Royal au chocolat (ou Trianon) : A revoirMoyenBienExcellentParfait (1 vote(s), moyenne de 5,00 sur 5)

Loading...

La quantité : 20 à 24 cm (8 – 10 personnes) La durée : .

Les ingrédients :

  • Biscuit Joconde à la noisette
    • 150 g d’œufs (~ 3 petits œufs)
    • 125 g de poudre de noisettes
    • 125 g de sucre glace
    • 30 g de farine tamisée
    • 20 g de beurre fondu
    • 90 g de blanc d’œuf (~ 3 blancs)
    • 30 g de sucre semoule
  •  Croustillant praliné feuilletine
    • 100 g de praliné 50 %  amande noisette.  (Soit un tout fait, comme le Cacao Barry par exemple ou bien fait maison)
    • 30 g de praliné en grain (sinon 130 g de praliné maison, dont une partie avec des gros grains, peu mixée et l’autre liquide, bien mixée).
    • 55 g de crêpe dentelle Gavote (dans le commerce ou bien ces crêpes dentelles qui se conserve très longtemps)
  • Mousse au chocolat sans gélatine (base de crème anglaise)
    • 260 g de lait entier
    • 80 g de jaune d’œuf (4 à 5 jaunes)
    • 40 g de sucre
    • 320 g de chocolat noir de couverture pas trop fort (~ 55 % de cacao, par exemple le Cacao Barry Excellence, voir Cacao Barry Mexique 66 %
    • 500 g de crème liquide entière 30-35 % bien froide
  • Glaçage miroir noir profond
    • 264 g de sucre semoule
    • 110 g d’eau
    • 195 g de crème liquide entière (30-35 % M.G.)
    • 98 g de sirop de glucose
    • 73 g de poudre de cacao (je recommande la poudre de cacao Extra Brute de Cacao Barry)
    • 29 g de sucre inverti
    • 10 g de gélatine (feuille ou poudre)

Le matériel nécessaire à cette recette :


Déroulé de la recette l’entremets Royal Chocolat (ou Trianon)

Biscuit Joconde à la noisette (à réaliser à J-1)

  • Sortez vos ingrédients pour qu’ils soient à température ambiante.
  • Faire fondre le beurre et laisser le refroidir.
  • Préchauffer votre four à 200 °C chaleur tournante.
  • Placer le tant-pour-tant (poudre de noisette et sucre glace) ainsi que les œufs un cul de poule et fouetter le mélange  jusqu’à qu’il soit uniforme.
  • Verser les blancs d’œufs, une pincée de sel et le sucre semoule dans la cuve de votre robot-mélangeur équipé du fouet et les monter en neige à vitesse moyenne jusqu’à avoir une texture mousse à raser, mais surtout pas compacte.
  • À l’aide de votre Maryse, prélever un tiers des blancs montés et les mélanger sans précaution spéciale à la première pâte afin de l’alléger. Incorporez le second et troisième tiers des blancs délicatement, en soulevant la préparation.
  • Ajouter la farine tamisée puis le beurre fondu froid.
  • S’il vous reste des grumeaux récalcitrants, finissez en lissant votre préparation avec 1 ou 2 coups de fouet.
  • En vous aidant d’une large spatule, coucher uniformément l’appareil sur une plaque à pâtisserie recouverte d’un papier sulfurisé, d’un silpat ou bien dans un moule silicone à Génoise. Lisser afin d’obtenir une épaisseur d’environ 3-5 mm (voir 6-8 mm pour une version épaisse).
  • Enfourner environ 14-18 min jusqu’à une coloration dorée puis réserver sur grille.
  • Découper votre biscuit à une taille légèrement inférieure à votre cercle à mousse qui contiendra le royal chocolat.

Croustillant praliné feuilletine (à réaliser à J-1)

  • Rassembler tous les ingrédients pour constituer cette base de biscuit croustillant pour fond de gâteau et entremets dans un bol et mélanger doucement à la spatule jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  • Si l’ensemble ne s’amalgame pas, ajouter un peu de praliné ou chocolat au lait fondu à nouveau.
  • Déposer une couche de 5-8 mm sur votre biscuit Joconde à la noisette et congeler le tout (plus facile à manipuler ensuite).

La mousse au chocolat (à réaliser à J-1, juste avant le montage de l’entremets)

  • Mettre votre crème et la cuve de robot pâtissier sur socle au froid, votre crème doit être bien froide.
  • Préparer une crème anglaise selon cette recette.
  • Une fois la crème anglaise terminée, la chinoiser directement sur le chocolat.
  • Laisser la crème faire fondre le chocolat durant deux minutes puis, à l’aide d’une spatule souple, mélanger depuis le centre en tournant rapidement pour créer une émulsion entre la crème et la chocolat. Vous devriez avec une « ganache » relativement brillante. Réserver à température ambiante.
  • Récupérer votre cuve de robot froide contenant la crème. À l’aide du fouet, monter la crème à vitesse moyenne jusqu’à obtenir une consistance un peu plus compacte que celle de la mousse à raser. La crème doit se tenir, mais ne doit pas être ferme.
  • À l’aide d’un fouet, mélanger énergiquement 1/3 de la crème montée avec la « ganache ».
  • À l’aide de votre spatule souple, introduire délicatement en deux fois le reste de crème montée en soulevant la préparation et en la faisant retomber sur elle-même
  • S’il reste des grumeaux : lisser la mousse au chocolat avec quelques coups de fouet tout doux.
  • Réserver votre mousse au chocolat au frais ou la couler dans un cercle à mousse pour la congeler si vous réalisez un entremets.

Le glaçage miroir (à réaliser à J-1)

  • Faire bouillir le sucre et l’eau jusqu’à 120 °C
  • Mettre à ramollir la gélatine dans son eau de réhydratation
  • Mettre à chauffer à feu doux le cacao en poudre, la crème, le sucre inverti et le sirop de glucose.
  • Quand le sirop est à 120 °C, verser le mélange tiède de cacao, crème et sucre. Remuer au fouet tout en portant à ébullition quelques instants.
  • Chinoiser et réserver dans un cul de poule. À 60 °C environ, mettre la gélatine et mélanger à nouveau.
  • Si possible, laisser reposer au moins 6h voir une nuit.

Montage de votre Royal Chocolat (à réaliser à J-1)

  • Dans un cercle de 20-24 cm filmé comme un tambour, nous allons procéder à un montage à l’envers : mettre 2,5 cm de mousse au chocolat au fond. À l’aide d’une spatule, assurez-vous que la mousse va bien dans tous les coins et remontez-la le long des parois verticales.
  • Remplir à nouveau de mousse au chocolat jusqu’à 1 cm du bord tout en gardant à l’esprit que le biscuit va finir de remplir le cercle à mousse. Lisser à la spatule, tapoter légèrement pour faire disparaître les bulles d’air.
  • Dernière étape : retourner le biscuit afin le croustillant soit au contact de la mousse au chocolat. Le déposer bien en centre et presser légèrement pour faire ressortir la mousse chocolat sur les côtés. Le biscuit devrait dépasser de 2 – 3 mm au-dessus du cercle. Lisser l’excédent à la spatule
  • Placer l’entremet au congélateur pour au moins 6 h (voir une nuit). Il devra être congelé à cœur pour le glaçage.

Dressage final votre Royal Chocolat/ Trianon (le jour J)

  • Réchauffer doucement votre glaçage au four microonde ou bain-marie (40-45 °C). Une fois liquide, mixer 2 à 3 minutes à l’aide d’un mixeur plongeur sans introduire de bulle d’air afin d’obtenir un mélange homogène, lisse et brillant.
  • Préparer votre entremets gelé en le décerclant puis en le posant sur une grille ou un cercle de diamètre inférieur, lui-même posé sur un bac pour récupérer l’excédent de glaçage. Replacez-le au congélateur si votre glaçage n’est pas encore tout à fait à la bonne température.
  • Avant de procéder au glaçage, vérifier que le glaçage couvre correctement votre spatule, mais qu’il n’est pas trop épais (trop froid) ou bien qu’il n’est pas trop liquide (trop chaud). Toute la finition de votre entremets dépend de la température du glaçage, donc cela vaut le coup de faire très attention à la température et d’être patient.
  • À la bonne température, verser rapidement le glaçage d’au moins 30 cm de haut en partant du centre vers l’extérieur de l’entremets. Le but est de créer un mouvement du glaçage qui va rapidement s’écouler vers l’extérieur.
  • Dans la foulée, à l’aide d’une longue spatule, pousser d’un seul coup l’excédent du glaçage du dessus vers l’extérieur de l’entremets.
  • Laisser écouler le glaçage quelques instants puis supprimer les coulures au pied de l’entremets à l’aide de la spatule.
  • Toujours à l’aide d’une spatule et d’une autre plus petite, déposer sur un carton délicatement et procéder à la décoration selon votre inspiration.
  • Placer votre entremets au réfrigérateur pendant 2-3h afin qu’il décongèle doucement.
  • Sortir 15 min avant la dégustation, découper les parts à l’aide d’une longue lame tiède et en l’essuyant entre chaque découpe.
2018-10-25T18:04:14+00:0025 octobre 2018|Desserts, Entremets|11 Commentaires

11
Poster un Commentaire

9 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
11 Comment authors
  Subscribe  
nouveau ancien mieux noté
Notification de
Michel Lefoll

Je ne sais si c’est compliqué à faire mais je vais m’essayer. Merci

Momo

Superbe comme d’habitude. Je ne le connaissais pas ce glaçage. Je le note précieusement
Merci pour la recette.
Cordialement Maestro

Merciii!

Nancy Bremond avec grand plaisir !

Delicious and mouth watering.

Merci beaucoup johan !

Merci beaucoup

Béatrice

Bonsoir,
Magnifique !! Je voulais le faire ce weekend, et j’avais une petite question, je pose le biscuit directement sur la mousse ou je la fais prendre un peu au congélateur pour éviter que le biscuit ne s’enfonce dans la mousse ??
Merci beaucoup
Béatrice

merci beaucoup johan….

C’est magnifique