Recette de la pâte à tartiner maison

 

Pâte à tartiner maison

Pâte à tartiner maison

A l’occasion de la chandeleur, je vous propose cette recette de pâte à tartiner maison qui devrait parfaitement se marier avec les crêpes ou gaufres ! Pour les fans de la fameuse pâte à tartiner de la marque Ferrero : non, la pâte à tartiner maison n’aura jamais le même goût que le Nutella !

Certes, la saveur est proche, mais avec du matériel d’amateur (nous n’avons pas de meule pour obtenir une préparation parfaitement lisse) et n’ayant pas accès aux mêmes noisettes que Ferrero (ni à l’huile de palme hydrogénée…), il ne sera pas possible d’en reproduire parfaitement le goût.

Pour information, le Nutella est en fait un dérivé du Gianduja. Le Gianduja est un peu le cousin italien du praliné. Au lieu de faire caraméliser les fruits secs (amandes et/ou noisettes) et de les mixer, le Gianduja est le résultat du mixage à froid du chocolat au lait, noisettes et sucre glace. Par conséquent, la pâte à tartiner est un gianduja avec un peu de poudre de cacao pour relever le goût, de la poudre de lait et matières grasses pour la texture.

Il existe beaucoup de recettes de pâtes à tartiner sur internet, certaines consistent à mixer les ingrédients ci-après à froid. D’autres consistent à mélanger différents pralinés et pâtes de noisettes et donnent une pâte très lisse proche du Nutella. Cela produit une bonne pâte à tartiner, mais on perds le coté « fait maison ». Je souhaitais vous proposer une alternative simple, savoureuse et que l’on peut fabriquer entièrement chez soi. J’ai donc étudié plusieurs recettes de pâte à tartiner, réaliser quelques calculs pour arriver à cette version hybride entre praliné et Gianduja. Je n’utilise pas de sucre glace, mais que du sucre semoule avec lequel je fais un caramel qui sera broyé ensuite avec les noisettes torréfiées. Cela désucre un peu et apporte une petite saveur agréable en plus.

ASTUCE : Pour ceux qui aiment la pâte à tartiner croustillante : il suffit de retirer 2 cuillères à soupe de poudre assez tôt lors du mixage et de les re-introduire à la fin de la recette 😉


Note des internautes : A revoirMoyenBienExcellentParfait (3 vote(s), moyenne de 4,33 sur 5)

Loading...

Les ingrédients pour réaliser sa pâte à tartiner maison : 

  • 165 g de noisettes entières
  • 100 g de sucre semoule
  • 40 g de chocolat au lait de couverture (type  Cacao Barry Ghana 40.5% ou Cacao Barry Alunga).
  • 18 g ( ~ 3 bonnes cuillères à café) de poudre de lait entière (type Régilait en supermarché)
  • 8 g (~ 2 cuillères à café) de poudre de cacao non sucré (type Van Houten, j’ai utilisé du Cacao Barry Plein Arôme)
  • 12 g (2 à 3 cuillères à café) d’huile de noisette (à défaut, de pépin de raisin)
  • Optionnel : 0,5 gousse de vanille

Le matériel :

La quantité : Un peu plus de 300 g de pâte à tartiner.

La durée : .


Déroulé de la recette de la pâte à tartiner maison

  • Placer vos noisettes dans un plat et les mettre à torréfier au four. Deux options : la torréfaction lente (la meilleure) : 40 min à 140°C environ ou bien, la torréfaction accélérée : 20 min à 160°C.
  • Si vos noisettes ne sont pas émondées, à la sortie du four, les mettre dans un torchon et les frotter quelques instants pour leur faire perdre leur peau. Toutefois, pas la peine de chercher à retirer toutes les peaux, cela donne aussi du goût. Réserver les noisettes sur une plaque.
  • En parallèle, lancer un caramel en versant le sucre dans une petite casserole. Démarrer à feu fort et dès la première fumée, réduire immédiatement à feu doux et secouer la casserole de quelques coups secs afin de mélanger le sucre avec le caramel naissant. Ne pas remuer avec une spatule : vous risquez la formation de cristaux de sucre insolvables. Continuer à feu doux en remuant le sucre soit par à-coups de la casserole, soit en faisant pivoter la casserole d’un coté à l’autre pour faire couler le caramel sur le sucre restant.
  • Quand le caramel est brun, le verser sur les noisettes et laisser refroidir. Ensuite, placer au frais (congélateur si possible) une vingtaine de minutes afin de broyer des noisettes froides (retarde la surchauffe lors du broyage).
  • Se munir de votre robot ménager équipé d’une lame ou d’un Blender. Briser la plaque de caramel aux noisettes et déposer les morceaux dans le robot. Mixer par impulsion et régulièrement : racler la préparation pour la remettre au centre du robot et remixer à nouveau. (J’ai dû faire l’opération une quinzaine de fois pour obtenir une pâte proche du praliné : donc soyez patient).
  • Ajouter le chocolat au lait à peine fondu (40°C), la poudre de cacao, la poudre de lait et une partie de l’huile et mixer à nouveau. Ajuster l’huile en fonction de la texture de la pâte.
  • Votre pâte à tartiner maison est prête !  Il n’y a plus qu’à la verser dans un pot et à laisser revenir à température ambiante avant de consommer.
2019-02-02T22:58:06+00:0031 janvier 2019|Chandeleur, Classiques & Faciles, Desserts, Recettes diverses|3 Commentaires

3
Poster un Commentaire

2 Comment threads
1 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
  Subscribe  
nouveau ancien mieux noté
Notification de
momo

Bonne idée, on sait au moins quels sont les ingrédients,et pâte à tartiner sans méchants colorants et le reste!!!!

Coucou
Ça se garde combien de temps ?

Plusieurs semaines sans soucis (si tu arrives à le tenir éloigné des gourmands)