Recette de beignets de carnaval

Recette de beignets de carnaval

Similaire à la recette des bugnes pour le carnaval et mardi gras, voici une recette de beignets de carnaval. Cette recette de beignets de carnaval contient de la levure de boulanger et donc, nécessite un temps de repos. Je vous conseille cette version un peu plus longue que d’autres recettes sur internet, car elle vous assurent des beignets de carnaval moelleux et surtout, un goût unique qu’apporte la levure de boulanger. Comme la plupart des beignets, ils seront à cuire dans une huile chaude (friture) et si comme moi, vous n’avez pas de friteuse, utiliser une grande casserole et au moins un thermomètre pour avoir l’huile à bonne température.

Les beignets de carnaval peuvent être garnis de confiture, de compote de pommes, Nutella (…oui, je sais…), etc. Attention, ce n’est pas une recette de « boules de berlin » qui fait l’objet d’une recette spécifique. Ils sont un peu plus compacts que ces derniers et sont plutôt une alternative aux bugnes lyonnaises.

Enfin, cette recette de beignets de carnaval facile peut être aussi réalisée au Thermomix avec la même méthode lorsque vous réalisez vos brioches.

 


Note des internautes de cette recette de beignets de carnaval : A revoirMoyenBienExcellentParfait (1 vote(s), moyenne de 3,00 sur 5)

Loading...

Les ingrédients : 

  • 265 g de farine T55
  • 50 g de sucre semoule (et/ou sucre vanillé)
  • 5 g de sel fin
  • 20 g de lait entier (2 cl, 20 ml, 4 cuillères à café)
  • 9 g de levure de boulanger ou 3 g de levure déshydratée (voir les conseils plus bas)
  • ~ 135 g d’œufs battus (~ 2,5 œufs normaux, 3 petits œufs)
  • 50 g de beurre à température ambiante
  • QS d’arômes : 5 cl de fleur d’oranger, zestes d’un citron, 5 cl de rhum, zestes d’une orange, vanille…
  • Finition : ~100 g de sucre ou mieux, sucre vanillé.

Le matériel :

La quantité : environ 15-20 petits beignets ronds.

La durée : minimum 4avec 4h de repos.

 


Déroulé de la recette de beignets de carnaval

  • Si vous avez un robot :
    • Dans un petit bol, délayer la levure avec 2 cuillères à soupe de lait tiède (30°C).
    • Verser la farine puis le sucre, le sel, les arômes comme les zestes de citron et la fleur d’oranger au fond de la cuve de votre robot muni du crochet.
    • Actionner le robot quelques instants pour réaliser un pré-mélange puis verser la levure délayée et les œufs.
    • Pétrir à basse vitesse 2 min puis 8 min à vitesse moyenne.
    • La pâte doit se détacher des parois, certes collante, mais assez élastique et tenir autour du crochet. Si la pâte a du mal à s’agglomérer, votre farine nécessite peut-être un peu plus de liquide, donc ajouter par petite dose le reste des œufs battus que vous pourriez avoir conservé. Au contraire, la pâte ne prend pas de corps (elle n’arrive pas à devenir une seule pâte élastique), rajouter un peu de farine (1 cuillère à soupe après l’autre).
    • Ajouter ensuite le beurre en morceaux et pétrir jusqu’à dissolution du beurre, c’est-à-dire environ 5 min à vitesse moyenne.
  • Si vous n’avez pas de robot :
    • Dans un petit bol, délayer la levure avec 2 cuillères à soupe de lait tiède (30°C)
    • Dans un autre bol, mélanger le sucre, le sel avec la fleur d’oranger et/ou le rhum et avec les œufs battus.
    •  Tamiser la farine, la déposer sur le plan de travail, faire un puits, verser au centre une partie du mélange contenant les œufs battus et mélanger du bout des doigts.
    • Bien mélanger et progressivement, ajouter le reste du mélange d’œufs puis la levure diluée jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et corsée (élastique, qui a du corps). Il se peut qu’il faille ajuster la quantité de farine.
    • Prélever 1/4 de la pâte, ajouter le beurre ramolli et pétrir jusqu’à que le beurre soit parfaitement mélangé.
    • Rassembler les deux pâtes et pétrir à nouveau jusqu’à avoir une pâte qui se tienne, qui se décolle du plan de travail et parfaitement lisse.
  • Une fois l’opération terminée, faire une boule de pâte, filmer au contact et laisser reposer au moins 2h-3h au réfrigérateur voire mieux, une nuit complète. Le but est que la pâte double de volume.
  • Après le repos, fariner légèrement votre plan de travail, déposer la pâte à beignet et l’étaler au rouleau sur environ 1,5 cm d’épaisseur.
  • Pour faire des boules de taille régulière, utiliser un emporte pièce, sinon, découper des parts régulières au couteau.
  • Former des boules en roulant et en faisant tourner la pâte entre vos creux de main légèrement farinés. Le but est d’avoir une boule de pâte parfaitement uniforme.
  • Poser sur une plaque légèrement farinée et recommencer.
  • Placer les boules de pâte de beignets de carnaval à l’abri des courants d’air pour une pousse de 1h à 1h30 environ. Je vous conseille au four à environ 25°C.
  • Une fois poussée, saisir la pâte de beignets de carnaval délicatement et plonger dans une huile à 170°C environ (je trouve qu’à 180°C, l’huile grille trop l’extérieur et l’intérieur n’est pas forcément cuit).
  • Retourner de temps en temps à l’aide d’une écumoire pour avoir une cuisson uniforme.
  • Sortir les beignets de carnaval dorés et les déposer sur du papier absorbant.
  • Rouler les beignets de carnaval dans le sucre (vanillé) et déguster sans attendre après refroidissement.

Conseils :

  • Cette recette de beignets de carnaval nécessite de la levure de boulanger que vous pouvez trouver en supermarché. Généralement, dans un recoin du frigo où les pâtisseries sont exposées.
  • La levure de boulanger apportent des beignets de carnaval moelleux et aérés ainsi qu’un goût incomparable, car la levure transforme une partie du sucre en gaz carbonique, mais aussi en saveurs caractéristiques.
  • Il est possible de réaliser sans levure de boulanger, donc avec de la levure chimique (~3-4 g), levure déshydratée (~3-4 g au lieu de 9 g)