Levain liquide maison, prêt à être utilisé

Levain liquide maison, prêt à être utilisé

En boulangerie, le levain est un des ferments utilisables dans la fabrication du pain. Il existe d’autres ferments comme la pâte fermentée (pâte à pain de la veille), le poolish, la classique levure sèche ou la levure fraîche. Comme tous les autres ferments, le levain va créer une réaction chimique qui apportera les fameuses « bulles » dans le pain. Le levain (dit sourdough en anglais) est une flore complexe issue des bactéries présentes dans l’air et la farine, mais aussi moisissures et levures.

Il y a deux types de levain : le « liquide » et le « pâteux ». Le levain liquide est constitué à poids égal de farine et d’eau. Le levain « pâteux » est composé de moitié moins d’eau que de farine. Le levain liquide produit une mie très aérée, mais comme il est acide (à tendance à détruire le réseau glutineux) et composé à 50 % d’eau, il faut retoucher ses recettes pour prendre en compte ces deux paramètres. Le levain pâteux n’apporte pas autant d’aération dans la pâte, mais ne déséquilibre quasiment pas la recette.

Le levain s’utilise généralement entre 10 et 25 % de la masse totale de la farine de votre recette. Il est possible d’aller au-delà, mais une certaine expérience est requise.

Comment faire son levain et l’entretenir ?

Pour créer un « levain-chef », il faut réaliser une mère. La mère est créée à partir de fruits macérés (raisin, pommes, fruits de la passion) avec un peu d’eau et éventuellement un peu de miel. Après plusieurs jours dans un bocal hermétique, le jus de macération est mélangé avec de la farine. Ensuite, le levain est a rafraîchir régulièrement pour le renforcer. Le processus total va prendre entre 7 et 10 jours environ.

Un levain, s’il est rafraîchi régulièrement et avec une bonne farine, pourra vous permettre de réaliser de bons pains, mais aussi des brioches ou croissants au levain durant des années. La farine est l’unique nourriture de votre levain. Chaque farine a une composition différence, certains vont mieux « nourrir » votre levain que d’autres. Pour ma part, mes meilleurs résultats sont avec une T90 de seigle. Pour autant, vous pouvez utiliser une T80 bio, une T110 bio, voir une T65 tradition (à demander à votre boulanger préféré et non en supermarché).

Prévoyez minimum 300 g par mois de farine pour juste entretenir 90 g de levain avec un rafraîchissement 1:1:1  (voir les explications ci-après). Il en faudrait plus si vous faites du pain régulièrement. À 1,5 € le kilo de farine, tenir son levain en forme mois après mois ne revient qu’à quelques dizaines de centimes par mois ;-)

Comme d’habitude, n’hésitez pas à me poser vos questions et remarques sur cette recette en bas de page.


Note des internautes sur cette recette de levain maison : A revoirMoyenBienExcellentParfait (166 vote(s), moyenne de 4,00 sur 5)

Loading...

La quantité : quelques centaines de grammesLa durée : .

Les ingrédients :

  • 1 pomme mûre, BIO autant que possible
  • 15 g (2 cuillères à café) de miel local, aussi naturel que possible
  • De l’eau minérale ou de source
  • 300 g minimum de farine T80 (Bio) ou T90 seigle ou T65 Tradition voit T110.
  • Un élastique
  • Du temps ;-)

Le matériel nécessaire à cette recette :

  • Un pot de confiture ou compote propre (ébouillanté) avec un couvercle
  • Une Maryse

Suite de la recette du levain liquide à la page suivante »

2020-03-29T05:00:00+01:00
Subscribe
Notification de
6 Commentaires
nouveau
ancien mieux noté
Inline Feedbacks
View all comments
Chantal
15/04/2020 3:01

Bonjour Johan, habituellement je fais mon pain avec de la levure fraîche. J’utilise 500g de T110 et 100g de seigle T170 + céréales et graines. L’idéal est un levain liquide ou pâteux ? Merci…
Chantal

Dominique HAAS
01/04/2020 11:09

Merci pour ce partage, je vais essayer, même si je redoute un peu….

........Hamid
29/03/2020 7:37

…………Tout démarre fort bien vous nous proposez un levain de luxe je le fais avec des produits de base il est aussi authentique mon levain qu’avec des produits bio je vous rappelle nos ainés faisaient leur levain sans des produits je trouve le label est une sorte de distinction par rapport aux autres qui consomment QUE les produits de bases donc faisant les choses simple c’est plus utile Bien a vous !